Quand effectuer la maintenance d’une chaudière à condensation ?

Plombier chauffagiste qui réalise la maintenance annuelle d'une chaudière gaz à condensation

Il est indispensable d’effectuer la maintenance de sa chaudière à condensation régulièrement afin d’assurer son bon fonctionnement. Cela permet notamment de se prémunir d’une consommation d’énergie croissante et de garantir la longévité de son installation. À quel moment est-il nécessaire d’entreprendre son entretien ?

La maintenance annuelle obligatoire de la chaudière à condensation

Quand il s’agit d’installations au gaz, plusieurs normes sont à respecter. Cela concerne non seulement les canalisations de gaz mais également la chaudière, de son installation à sa maintenance. Depuis le 15 septembre 2009, l’entretien annuel est devenu obligatoire. Il concerne les chaudières à condensation dont la puissance de fonctionnement est comprise entre 4 et 400 kW. Dans cette optique, les professionnels doivent mettre en place un contrat de maintenance pour assurer un suivi de qualité à leur clientèle. Les critères de contrôles et de remplacement des pièces se réfèrent à l’article 3.1 de la norme NF X50-010. Les travaux d’entretien doivent donc être accomplis au moins une fois par an à compter de la date d’anniversaire de l’installation.

Surveiller les petits dysfonctionnements

Cependant, il peut être nécessaire de faire appel à un spécialiste pour diverses raisons. En effet, une surconsommation observée peut signifier une pièce du corps de chauffe défectueuse ou usée. D’ordinaire silencieux, le fonctionnement de la chaudière à condensation peut se révéler plus bruyant qu’à l’accoutumée. Là encore, il faut solliciter les compétences d’un professionnel agréé. Une attention particulière est requise pour veiller à l’intégrité de son installation. D’une manière générale, dès que vous remarquez un fonctionnement anormal de votre chaudière, demandez à un professionnel d’intervenir.

Schéma explicatif du fonctionnement d'une chaudière gaz à condensation

Fonctionnement d’une chaudière à condensation

D’autres éléments qui exigent de faire entretenir son installation

La maintenance de sa chaudière à condensation se fait également sur les conduits de raccordement qui composent le circuit de distribution et d’évacuation. Une mauvaise répartition de la chaleur ou une température plus longue à atteindre sont d’éventuels signes d’une dégradation plus ou moins prononcée de la tuyauterie. Reconnue pour ses performances, une chaudière fonctionnant au gaz qui montre un rendement plus faible requiert l’expertise d’un professionnel. Selon la nature des réparations à effectuer et le taux horaire pratiqué, le coût d’entretien varie entre 80 et 150 €.

Les autres éléments à contrôler

À l’occasion de cette visite annuelle, le professionnel du gaz pourra également intervenir sur d’autres installations reliées à votre chaudière. Si celle-ci est raccordée à une VMC gaz par exemple, il faudra vérifier son bon fonctionnement et nettoyer le conduit de raccordement. De même, si votre chaudière est équipée d’un ballon à accumulation, il faudra vérifier l’état des anodes. D’autres types de chaudières nécessiteront également des vérifications particulières. Cela concerne notamment les chaudières équipées de brûleurs à air soufflé ainsi que les chaudières à circuit de combustion non étanche (type B).